LAURENCE MAROT

Je fais partie de la Cie Fabula Luna.
J’ai d’abord enseigné l’espagnol puis j’ai décidé de me consacrer entièrement au théâtre. J’ai commencé ma formation aux cours Florent. La pédagogie et la transmission à l’autre m’animent profondément. Je suis d’ailleurs très sensible à la pédagogie (extraordinaire) de Jean Marie Broucaret, un metteur en scène Basque, ancien enseignant lui aussi avec lequel j’ai eu le plaisir de travailler. Le regard qu’il porte au théâtre m’inspire énormément . Entre autres metteurs en scène, j’ai travaillé avec Henri Bonnithon de la Cie Apsaras, et G. Tiberghien la Cie Tiberghien, Myriam Azencot (théâtre du Soleil à Paris). Grâce à la Cie Jusqu’à l’aube, j’ai participé à un laboratoire de recherche autour de l’auteur argentin Copi. Parallèlement aux spectacles dans lesquels je joue, je participe à de nombreux stages, des résidences (depuis des années, je participe à des résidences avec une ancienne comédienne d’Ariane Mouchkine) par goût du jeu bien sûr, du plaisir des rencontres (avec auteurs et metteurs en scène) et de ma quête de liberté sur scène.